Entre gilet et histoire

 

        La protection du corps a toujours été recherchée par les hommes, elle a pu, grâce aux évolutions technologiques, prendre différentes formes au fil des âges. Ainsi nos ancêtres préhistoriques se protégeaient avec de nombreuses couches de cuir.

Plus tard la maitrise de l'acier va permettre d'améliorer nettement les protections:

  • Lors de l'époque archaïque (Antiquité grecque), l'utilisation du bronze permit aux phalanges de se prémunir des blessures que les parties essentielles de l'organisme pouvaient subir.

     

  • Au Moyen-Age, avec le travail du fer, les armures métalliques se font de plus en plus courramment.

 

  • A la veille de la Premiere Guerre mondiale, des plastrons formés d'un alliage de nickel, de chrome et d'acier voit le jour ! Mais le poids excessivement élevé n'a pas permis une utilisation à grande échelle.

  • La Seconde Guerre mondiale n'a pas apporté de réelles innovations ainsi ces plastrons malgré une bonne protection (contre des balles de 9mm) et une baisse de poids importante (de 18 à 5.5Kg), la difficulté de mouvement occasionnée ne permettait pas une utilisation par l'infanterie.
 
  • Afin de protéger les soldats engagés au Viêtman, l'armée américaine a mit au point en 1968 une combinaison de nylon, recouverte de plusieurs plaquettes d'acier, composées de manganèse (métal de transition gris-blanc qui ressemble au fer), et de fibres de verre (qui permet un allègement d'environ 30 % par rapport à l'acier).